Comité d'honneur

Comité d'honneur

France Berthou

France Berthou a étudié à l’université de la Sorbonne et à Sciences Po Paris. Elle commence sa carrière chez Air France comme directrice commerciale, puis elle prend les postes successifs de directrice des ventes, directrice marketing et directrice des ventes internationales. Elle innove en choisissant le cinéma comme vecteur de communication afin de promouvoir Air France à l’international. Elle reste très créative dans ses démarches pour faire évoluer la publicité et le marketing, et développe même une nouvelle stratégie de partenariat pour le groupe Air France. Ainsi, elle couvre les principaux festivals (Cannes, Deauville, Avoriaz…) et organise des forums internationaux au sein du festival de Cannes avec l’aide du CNC et d’Unifrance. Elle lance alors le premier festival français à Sarasota en Floride, avec la collaboration de Daniel Toscan du Plantier. Ensuite commence pour elle une deuxième carrière dans l’industrie du cinéma et devient un entrepreneur hors pair. Elle prend la tête de la société française de production Sofracima, avec 35 longs métrages et 50 courts-métrages et documentaires à son actif. Elle produit et coproduit alors 8 longs métrages et 2 documentaires. Sur cette lancée, elle fonde et co-préside avec le réalisateur Irvin Kershner (l’Empire Contre-attaque…) le festival international de film “Quest for Soul”, basé en Bretagne. Depuis 2007 elle travaille comme producteur indépendant en France et aux Etats-Unis, organisant ainsi de nombreux partenariats entre les deux pays et à l’international.

Olivier Escriva

Olivier Escriva, 43 ans, journaliste. Il travaille dans les grandes chaînes nationales depuis 2000. Après des études de Psychologie, de droit puis de Journalisme, il intègre la rédaction de Itélé et Canal+ en tant que correspondant dans le Sud Est de la France. A l’age de 27 ans il devient très vite grand reporter. Pendant près de 10 ans il parcourt le monde au rythme de l’actualité (2eme intifada Palestine, guerre au Liban, émeutes en Afrique, tsunami, attentats de Madrid, Londres…etc). En 2009 il rejoint Harry Roselmack à TF1. Ensemble, ils créent les « Immersions », une série de 12 documentaires incarnés et Olivier en réalise 8. En 2013 ils s’associent pour créer une société de production (HTO). En 2012, Olivier réalise des magazines de 30 minutes pour l’émission Reportages sur TF1 et en 2015, il est nommé rédacteur en chef adjoint des magazines d’information de TF1.

En février 2017, il est membre du jury du festival de courts métrages des Antilles-Guyane « Prix de Court ».

Taha Kutay

Président du UK Asian Business Council (UKABC), Taha Kutay est également directeur général de Monkey Consulting Ltd, où il se spécialise dans le développement des affaires internationales et des secteurs de la technologie, des médias, de la santé, des énergies renouvelables, de l’immobilier, de l’éducation et du sport. Taha a récemment rejoint Asia TV UK en tant que PDG, au sein de la chaîne il produit et crée  des émissions qui se concentrent sur les affaires étrangères et la politique.

Bénéficiant de 22 ans d’expérience dans un certain nombre de régions du monde comme le Royaume-Uni, l’Europe, l’Asie, les Amériques et l’Afrique, Taha a été nommé au Conseil économique et commercial du Royaume de Bunyoro-Kitara en Ouganda.

Taha détient plusieurs rôles de directeur non exécutif dans le secteur privé et il est aussi conseiller auprès de nombreux organismes de bienfaisance en Grande-Bretagne.

Patrice Leconte

Intégrant l’IDHEC en 1967, Patrice Leconte débute dans la réalisation en concevant de nombreux courts métrages. Eclectique, il s’intéresse également à la bande dessinée et collabore au journal Pilote en tant qu’auteur et dessinateur de 1970 à 1975. C’est cette année-là qu’il met en scène son premier long : Les Vécés étaient fermés de l’intérieur avec Coluche et Jean Rochefort dans les rôles principaux.

Sa rencontre avec l’équipe du Splendid va booster sa carrière de cinéaste. La bande de joyeux drilles lui propose en effet de porter à l’écran sa pièce Amours, coquillages et crustacés, qui deviendra en 1978 Les Bronzés. Le triomphe public est telle qu’une suite, Les Bronzés font du ski, voit rapidement le jour, et ce malgré les réticences de tous. Sur sa lancée, Patrice Leconte co-écrit avec l’un des transfuges du Splendid, Michel Blanc, trois autres comédies populaires : Viens chez moi, j’habite chez une copine (1980), Ma femme s’appelle reviens (1982) et Circulez y’a rien à voir (1983).

En 1985, Patrice Leconte change radicalement de registre en optant pour le film de braquage musclé avec Les Spécialistes que campent Gérard Lanvin et Bernard Giraudeau. Cette rupture de ton est assez caractéristique de la carrière de ce cinéaste polyvalent et toujours prompt à varier les genres. C’est ainsi qu’en 1987 il réalise le drame intimiste Tandem, formé par Gérard Jugnot et Jean Rochefort. Obtenant les faveurs de la critique et de la profession au prix de se couper d’une partie de son public, il s’adonne au film d’auteur avec l’inquiétant Monsieur Hire (1989), sélectionné à Cannes, le sensuel Mari de la coiffeuse (1990), couronné du Prix Louis Delluc, et le raffiné Ridicule (1996), qui, au-delà de son succès commercial, glane une nomination à l’Oscar du Meilleur film étranger.


Louisa Renoux

Ayant acquis de fortes compétences techniques, financières et humaines dans le secteur de l’assurance pendant ses 14 ans d’expérience, Louisa Renoux reçoit le trophée de la femme spécialiste, et des internautes lors de la remise des Trophées de la femme dans l’assurance 2014.

Pendant son temps libre, Louisa Renoux s’engage pour l’environnement. Elle travaille à développer le Livre Blanc “Femme Santé et Climat” qui alerte sur les problématiques du changement climatique et de son impact sur les femmes.

Fermer le menu